Ne vous faites pas d’idées, ce n’est pas un billet sur l’homme qui partage ma vie. Ce titre réfère plutôt à la ménagère qui sommeille en moi. J’ai une réelle obsession pour le rangement, et je m’endors régulièrement en feuilletant la section penderies, bibliothèques et classeurs du catalogue Ikea. À la grande surprise de certains membres de mon entourage qui s’imaginent qu’une graphiste doit obligatoirement vivre dans le chaos, allez savoir pourquoi. Outre le rangement, une de mes tâches domestiques favorites est le repassage. Oubliez la tisane ou le bain, lorsque je vis une période d’anxiété, rien ne vaut une montagne de chemises froissées. Vous comprendrez donc que je puisse rêver secrètement d’un endroit similaire à ceux-ci où je pourrais abuser sans gêne de mon fer à repasser:


Via Vedum, une entreprise (quelle surprise) suédoise.

Publicités