Si quelqu’un m’avait dit que la banlieusarde était à l’avant-garde en matière de mode et de tendances, je ne l’aurais pas cru. Car lorsqu’avec mes amis je me lance dans une tirade sur les travers de la banlieue, je ne peux m’empêcher de me moquer des (nombreuses) habitantes de mon patelin qui arborent fièrement une relique des années 90: le mini sac à dos. Besoin d’un rafraîchissement visuel? Alors voici:


Jamais de ma vie je n’ai vu autant de ces sacs que dans un autobus faisant la liaison Chambly-Montréal, d’où provient d’ailleurs l’image ci-haut. Je n’ai jamais compris cette mode, pas plus aujourd’hui qu’en 1994. À mon avis, seuls les moins de 12 ans (lire ici: les ENFANTS) devraient être autorisés à porter un sac à dos format réduit. Car ils sont habituellement couverts de portraits en gros plan de Justin Bieber ou Hannah Montana. C’est pourtant simple: vous grandissez, votre sac à dos, non. Enfin.

Vous comprendrez donc ma stupéfaction quand j’ai découvert ceci dans la rubrique « tendances d’automne » du site Polyvore:


Évidemment. Le mini sac à dos. Tante Gertrude réjouis-toi, tu seras peut-être bientôt en vedette sur the Sartorialist.

Laissez-moi verser une larme.

Publicités