Je vous présente mon colocataire le plus poilu, mon chien Jazz. Mieux connu sous son pseudonyme: Cockapoo. Ne pas lire ici Cacapoo comme certains l’ont fait, il y a tout de même certaines limites au scatologisme. Le surnom vient plutôt de sa race, un mélange de cocker et de poodle. Ceci étant dit, comme la photo ci-haut en témoigne, l’emploi du temps du Cockapoo est extrêmement rempli et stressant (tousse tousse). Voilà donc pourquoi j’ai pensé qu’un weekend de vacances à se la couler douce dans un endroit conçu spécialement pour la gent canine lui ferait le plus grand bien. J’ai ainsi découvert l’hôtel Muzo, où l’on n’est pas admis à moins de n’avoir que wouf ou miaou comme vocabulaire. Enclos intimes et climatisés, gym intérieur et extérieur, nourriture raffinée et salon de toilettage ne sont qu’exemples parmi tant d’autres de ce qui attend mon clébard à cet endroit. Je pourrais également terminer sa retraite en gâtant son fin palais par une visite chez Evive, rue Rachel, où la propriétaire cuisine des petits plats à base de produits locaux tout en boudant les produits chimiques et les agents de conservation. Exagéré? À peine…

Publicités